25 juin 2011

Hygiène se dégrade dans les fermes 23 juin

Je vous rappelle que Takamura Tsutomu, représentant à la diète, a été officiellement nommé pour s'occuper du problême des animaux ainsi que du projet de "la ferme de l'espoir". il recherche un lieu om les animaux de ferme survivants pourraient terminer paisiblement leur vie et faire l'objet de recherches sur la radioactivité. Il visite très régulièrement la zone et fait le lien direct entre les évacués et les municipalités. D'où vient cette lenteur à agir, il ronge son frein depuis que les 3 mois depuis le séisme sont passés.

Takamura a eu l'occasion lors de sa visite avec l'alpiniste Noguchi ken avec le Maire de Minami Soma de mettre en commun leurs informations sur "la situation les conditions d'hygiène qui s'aggravent dans les étables où la puanteur due aux bêtes mortes et laissées là, à la prolifération d'asticots et de mouches qui risque de s'empirer avec la chaleur attendue cet été. On trouve de nombreux ossement d' animaux dévorés par d'autres. cette situation est tellement chocante qu'on ne peut s'empêcher de penser au choc que les éléveurs vont subir en retournant chez eux lors de la visite temporaire." 

"Il y a eu une plainte d'un propriétaire de vaches laitières sur la prolifération des mouches. Le gouvernement n'a pas dispersé de chaux et les corps n'ont pas non plus été recouverts de bâche bleue, comme le protocole du MOA (Ministère de l'qgriculture et des fôrets) le préconise depuis 2 mois, mais cela n'est pas fait! Quand Minamisoma a demandé à la préfecture d'agir au plus vite, on leur a répondu “nous n'avons pas le budget pour.”

Finalement j'ai reçu une réponse du reponsable du Ministère de l'Agriculture et des fôrets à 21h30, qui portait sur mes questions au sujet des animaux de ferme dans la zone d'il y a 1 MOIS!!! Ils sont trop lents. Je comprends qu'ils font tout leur possible, mais il n'ont pas assez le sens de l'urgence et le sens de la crise. Ils n'ont pas produit de résultats. Ils sont si lents. Ils n'ont demandé qu'à 19 fermiers sur 316 s'ils souhaitaient euthanasier leur bétail selon le rapport de la préfecture. On m'a dit que 49 vaches et 364 cochons avaient été euthanisiés pour l'instant. Il semble que d'autres éléveurs ont donné leur accord aussi aux municipalités mais ce sondage d'intention aux fermiers est interminable! 

La préfecture gagne ainsi du temps en refusant l'entrée dans la zone, sous prétexte qu'ils n'ont pas encore obtenu toutes les intentions des fermiers.

Jusqu'à quand allez-vous laisser les bêtes crevées ainsi, et vous renvoyer la balle entre la préfecture et la ville. Les municipalités locales elles sont à l'écoute des fermiers. Ce ne sont pas les fonctionnaires qui sont à plaindre mais les fermiers victimes qui risquent d'avoir un choc encore plus grand en rentrant prochainement chez eux (pour deux heures pour récupérer quelques biens). N'avez-vous donc aucune pitié pour eux, le minimum serait de faire le nécesssaires pour ces corps laissés là. Cela n'est pas acceptable au japon, les Japonais ne sont pas si cruels que je sache!

Un des fonctionnaires qui avait affirmé il ya 2 mois qu'il n'y aurait pas de risque concernant l'hygiène du bétail mort , explique maintenant "bien que je ne puisse pas déterminer puisque je ne suis pas un expert que les risques de maladie infectieuse ne sont pas nuls. J'ai alors proposé au chef du bureau de venir avec moi à l'intérieur de la zone pour qu'il se rende compte. J'attends sa réponse demain.

Les bureaucrates et les politiciens n'ont pas le sens de la situation sur place. Mais pour qui travaillez-vous donc?"" 

Posté par japanimal à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Hygiène se dégrade dans les fermes 23 juin

Nouveau commentaire