27 juin 2011

article The Australian/ secours par les clandestins

Traduction commentée par Japanimal:

Il se décrit comme un " guérillero au secours des animaux" et il a fait un raid osé au centre de la zone nucléaire du Japon pour secourir deux chiens vus en train d'errer autour du réacteur touché de Fukushima Daiichi à la centrale nucléaire.( ceux-ci ont été découverts sur la caméra de surveillance de TEPCO) 
Ces derniers mois, Hiroshi Hoshi a fait une série de raids dans la zone radioactive autour de l'usine pour sauver des animaux de compagnie en détresse et abandonnés en esquivant des barrages routiers et des patrouilles de police.(Hoshi san tient à préciser qu'il n'a jamais détruit de barages, a toujours fait attention de ne rien endommager, alors que récemment la police rapporte et déplore des barricades détruites.)

Il a trouvé par hasard de nombreux corps d'animaux, des chiens  devenus cannibales et même une autruche se promenant dans les rues d'un village dans le périmètre de 20 kms autour de l'usine.

Cette photo ne se trouve pas dans l'article, elle provient de Hoshi san

Mais peut-être le plus stupéfiant était la découverte sur la vidéo de surveillance (de Tepco) à Fukushima Daiichi de 2 chiens Shiba rôdant autour de l'usine extrêmement radioactive plus de trois mois après le début du tsunami et la crise nucléaire.

Sur la séquence, les deux chiens couleur biscuit ressortent clairement sur la toile de fond grise des bâtiments détruits du réacteur et du métal enchvêtré et ils ont été détectés par les supporters de M. Hoshi, qui contrôlaient sur Internet la vidéo.Kei AsanumaAsanuma Kei avec les deux chiens secourus. Ceci n'est pas Hoshi san, mais un de leurs acolytes. Source photo : hoshi Hiroshi

"Nous savions que ces chiens mourraient finalement si on les laissait." M. Hoshi, 55, qui dirige un commerce de distribution de pièces automobile, dit à l'Australien. "J'ai pensé, 'si nous pouvons arriver là nous pourrons peut-être les sauver, pourquoi pas ?'."

Le 5 juin, lui et plusieurs sympathisants ont mis des combinaisons anti radioactivité et ont contourné des barrages routiers de la police dans leur voiture et ont conduit directement vers l'usine où est implantée la caméra vidéo. En très peu de temps, ils avaient trouvé les chiens, les ont fait monter dans leur voiture et les ont mis en sécurité.

"Depuis ces trois mois ils ont eu une vie dure," dit M. Hoshi. "Quand nous les avons récupérés, ils n'étaient pas même capables d'uriner ou de la nourriture dure. Nous avons donc appelé un centre de secours d'urgence dans Yokohama et ils les ont examinés et soignés et nous les avonsramenés à la maison."

Les chiens ont porté des dosimètres quelques jours, qui ont montré qu'ils avaient été exposés à des quantités significatives de radiation, mais leur état de santé a été approuvé. M. Hoshi croit que leur propriétaire les a quittés en laissant beaucoup de nourriture au moment de l'évacuation ce qui pourrait les avoir maintenus en vie et à l'intérieur, loin des retombées radioactives. Quand la nourriture s'est épuisée, il croit qu'ils ont entrepris de rôder autour de la centrale pour chercher de la nourriture.

Les deux chiens sont sans doute des frères, ce qui expliquerait pourquoi ils sont restés ensemble pendant cette épreuve.

Chie Hoffman, qui aime les chiens résidant près de Yokohama a pris la décision de leur donner un nouveau foyer et les a recueillis chez elle en apprenant la nouvelle sur Facebook, . "Quand ils sont venus à ma maison il y a environ deux semaines, ils étaient éffrayés et très nerveux," dit-elle.

 Le nouveau maître des deux chiens, avec Hoshi san et son fils Léo!! arigato!!!

"Nous pouvions voir leurs côtes et ils ne sortaient ni ne buvaient d' eau. J'ai décidé de les garder et environ trois jours plus tard ils ont commencé à manger et boire et maintenant ils vont très bien."

Mme Hoffman, qui a déjà trois chiens et trois chats, dit à l'Australien qu'elle aime beaucoup les deux chiens de Fukushima, mais n'a pas souhaiter leur donner un nom dans le cas où leur propriétaire les reconnaîtrait et les réclamzerait.  

De telles conclusions heureuses sont rares pour les dizaines de milliers d'animaux abandonnés dans la zone autour de l'usine Fukushima.

Environ 80,000 personnes ont été forcées à fuir la zone d'évacuation et dans beaucoup de cas ils ont laissé derrière eux leurs animaux de compagnie, qui meurent maintenant de soif ou d'inanition. On croit qu'environ 5800 chiens répertoriés sont dans la zone d'évacuation, plus les milliers d'animaux non enregistrés et les chats, les boeufs et le bétail à lait, les cochons et qualques d'animaux exotiques, comme l'autruche.

Le gouvernement japonais a été critiqué violemment pour ne pas avoir autorisé les propriétaires à revenur soigner leur animal dans la zone. Le gouvernement a aussi manqué de mettre en place un programme d'euthanasie du bétail humainement.( ils ont trop attendu et les ont litéralement laissé crever!! cela n'a rien d'humain...)

On laisse les animaux mourir, c'est cela qui a poussé M. Hoshi, qui n'a aucun passé d'activiste, de prendre son rôle de sauveteur.

"Nous parlions en famille au sujet de ce problême après avoir vu des actualités et mon fils Léo, a dit : 'je ne peux pas ignorer cette situation - je dois aller les nourrir'," il dit.

"Ainsi nous trois, Léo et ma femme et moi avons décidé d'y aller ensemble."

Depuis avril, M. Hoshi et ses supporters ont fait une série de raids dans la zone radioactive, en mettant des chiens et des chats en sécurité.

Il a trouvé des chiens morts attachés à leur laisse et des carcasses dans des cages et a compris que d'autres chiens les avaient mangés pour survivre.

M. Hoshi est furieux de l'indifférence des autorités et a défié la police de l'arrêter après plusieurs de ses raids clandestins pour attirer plus d'attention à ses plaintes à la cour de justice.

 

SOURCE:http://www.theaustralian.com.au/news/world/activist-hiroshi-hoshi-defies-fallout-to-pluck-animals-from-fukushima-dead-zone/story-e6frg6so-1226082355948

SOURCE en anglais site très documenté:http://hachiko-coalition.org/post/6966960429/the-australian-activist-hiroshi-hoshi-defies-fallout

 

AUTRE article parlant des secours menés par la famille Hoshi: vous trouverez plus d'info dans ma catégorie "clandestins"

 

Posté par japanimal à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur article The Australian/ secours par les clandestins

Nouveau commentaire