05 juillet 2011

centres d'hébergement: suicide femme 58 ans

Les conditions de vie, en groupe, après avoir tout perdu, ou bien pour ceux qui ont encore une maison, après avoir pêrdu tout espoir d'y retourner vivre un jour, continue à ruiner le moral des survivants autour de Fukushima.

Pour certains, le désespoir est dû au fait d'avoir perdu des proches ou un animal.

Quoiqu'il en soit, et malgré les logements temporaires, il est difficile pour tous de reconstruire sa vie, sa personne. L'autre jour un fermier, aujourd'hui cette femme...

""Le corps d'une femme de 58 ans a été trouvé devant sa maison dans Kawamata, Préfecture de Fukushima, vendredi après qu'elle se soit apparemment mortellement brûlée, la police a dit samedi.

La femme, qui avait vécu dans un centre d'évacuation public, a été trouvée par son mari vendredi matin à l'extérieur de leur ancienne maison, qui est dans un quartier de la zone interdite en raison de la radiation. On a autorisé aux résidents à faire des visites courtes dans leur ancienne maison plusieurs fois depuis que l'évacuation a commencé.

Selon la police, son mari a reporté que , “Récemment elle avait des moments difficiles à vivre dans le refuge et elle m'avait dit qu'elle ne pouvait plus rester là-bas.”

Un parent de la femme décédée a dit : “elle était de nature optimiste et joyeuse. Elle était prévenante et souciante envers les autres et elle souriait toujours.”""

http://www.japantoday.com/category/national/view/woman-living-in-fukushima-shelter-burns-herself-to-death-in-apparent-suicide

Posté par japanimal à 12:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur centres d'hébergement: suicide femme 58 ans

Nouveau commentaire