17 février 2013

Hoshi Hiroshi et son fils détenus depuis le 18-1 vont sortir demain!

Hoshi Hiroshi et Leo devraient être relâchés demain!! le 18 février!!
"""Concernant l'arrestation de Hoshi Hiroshi et Leo. Leur maison a été fouillée le 28 janvier à 8:00 du matin le jour où ils ont été emmenés au poste de police. Bien sûr, leur arrestation a été faite à la demande du Tribunal et le mandat d'arrestation avait été envoyé le 24. Ils ont reconnu le 28 les faits de "falsification de documents officiels" et " Violation de la Loi fondamentale relative aux mesures de contrôle en cas de catastrophe" et ont été arrêtés.
Une deuxième perquisition a eu lieu à leur domicile le 5 février. Le 28 7 articles avaient été saisis, et 60 articles le 5 février. Il a été éclairci qu'après le 21 juillet de l'an passé Hiroshi s'était rendu au poste de police de Futaba, mais qu'on l'avait laissé repartir. On estime à 80-100 visites rendues dans la zone d'exclusion.
Le 28 son fils Leo a été emmené au poste de Police K et plus tard dans la soirée ce fut le tour de Hiroshi d'être emmené au poste N, tous deux dans la Préfecture de Fukushima. Dès après Hiroshi a montré des symptômes de norovirus (gastro-entérite) et a été mis en quarantaine sans pouvoir être interrogé jusqu' à l'arrivée de son avocat le 3 février, interrogation ayant eu lieu en fin de journée.
L'avocat témoigne qu'il ne pouvait voir l'expression de son visage car il portait un masque, (souvent le cas lorsqu'on est contagieux au Japon), mais qu'il semblait aller bien, qu'il répondait vivement aux questions. Il l'a revu à plusieurs reprises après, et il ne semble pas affaibli physiquement. D'après l'avocat (ont-ils le même??), Léo son fils semblerait en bonne santé et souriait de temps à autre. Dans l'article paru dans un grand journal, concernant leurs actions passées, "Ils avaient été pris alors qu'ils se rendaient dans la zone pour recevoir des dons, on leur avait alors annulé leur autorisation d'entrée dans la zone"", ce qu'il dément. Rien ne démontre que les choses se soient passées ainsi.
Après révision du parquet, d'un point de vue légal de leurs droits civils ils demandent des excuses de la part de ce journal. La date de garde à vue prend fin le 18 février, et ils auront certainement une pénalité.Merci de partager et de commenter sur vos pages respectives"""  Yusei Yamaga journaliste/ cyclone photographers
Voici un article dans le Mainichi Journal qui parle de l'arrestation de Hoshi et Hiroshi et son fils Léo dans ces termes: (partiellement traduit) ""Ces deux emlpoyés d'une société IT ont été arrêtés dans la zone d'exclsuion en possession de... faux permis de circulation.. C'est la permière fois qu'un tel cas se produit. Déjà le 21 juillet au poste de surveillance de police à l'entrée de Katsuba cho, ils avaient montré leurs faux papiers aux policiers et avaient pris la fuite dans la zone d'exclusion lorsqu'on leur avait demandé leur permis de conduire. Leur faux pass était une photocopie d'un autre sur lequel le tampon officile du maire de Tomioka avait été falsifié. Ils avaient obtenu précédemment des laisser-passers oficiles d'une communauté de communes, mais lorsqu'il s'est su qu'ils venaient prendre des photos d'animaux dans la zone pour demander des dons, ce permis leur avait été repris."""" Par ailleurs, je lis les commentaires sur sa page Hoshi family, et il est demandé de ne pas trop spéculer sur le réseau, par égard pour son épouse qui reste seule chez elle avec 13 chats secourus de Fukushima, et qui n'a pas le droit d'avoir d'animaux chez eux (très compliqué d'avoir des animaux en apart au Japon!!) et qui ne voudrait pas voir débarquer les journalistes et se faire évacuer de chez eux. Père et fils sont toujours tous deux détenus, et n'ont pas donné de nouvelles. http://sp.mainichi.jp/m/news.html?cid=20130129k0000m040095000c

Posté par japanimal à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Hoshi Hiroshi et son fils détenus depuis le 18-1 vont sortir demain!

Nouveau commentaire